Le FPETT renforce son soutien au développement de la formation

Le FPETT soutient la politique de la branche et renforce son soutien au développement de la formation des salariés intérimaires et des publics fragiles en 2024.

 

De nouveaux publics éligibles aux financement liés aux programmes nationaux : les publics séniors et bénéficiaires du RSA

La CPNE du travail temporaire a décidé de développer son soutien aux programmes nationaux portés par la branche. Ces programmes proposent un financement spécifique dédié à la formation des publics et ingénieries prioritaires dans la branche (prise en charge forfaitaire de 27€/h de formation en CIPI et CDPI) :

  • Les jeunes accompagnés par les missions locales dans le cadre du programme Mission Jeunes
  • Les personnes en situation de handicap
  • Les personnes en situation d’illettrisme
  • Les personnes réfugiées accompagnées dans le cadre du programme HOPE
  • Les personnes formées dans le cadre des actions territoriales SPOTT pilotées par le FPETT avec les équipes d’AKTO
  • Séniors (salariés âgés de 50 ans et plus)
  • Bénéficiaires du RSA.

Les partenaires sociaux réunis le 7 décembre ont décidé d’intégrer aux programmes nationaux les salariés seniors et les bénéficiaires du RSA qui concluent des contrats CIPI et CDPI.

 

Un financement complémentaire exceptionnel pour les contrats conclus avec les jeunes de moins de 26 ans et les publics inscrits dans les programmes nationaux

En parallèle, sur proposition du conseil d’administration du FPETT, la CPNE a décidé de favoriser le développement des CIPI et CDPI conclus avec les jeunes de moins de 26 ans et les publics prioritaires relevant des programmes nationaux.

Un financement du reste à charge (coût au-delà du financement forfaitaire) des ETT/ETTI sera assuré par le FPETT, à hauteur de 30% pour les contrats conclus avec les jeunes de moins de 26 ans et à hauteur de 80% pour les contrats conclus dans le cadre des programmes nationaux et des opérations SPOTT.

 

Un cofinancement des parcours de formation pour les demandeurs d’emploi en POEI

Afin de soutenir la formation des demandeurs d’emploi leur permettant d’accéder à un emploi via le travail temporaire, la CPNE a validé la mobilisation d’une enveloppe de 2 M€ permettant de cofinancer les parcours de formation suivis dans le cadre de la POEI (Préparation Opérationnelle à l’emploi individuelle).

 

Ces fonds permettront ainsi de cofinancer :

  • Les parcours de formations POEI visant la conclusion d’un CDI intérimaire ou d’un contrat en alternance intérimaire de 12 mois minimum,
  • Sous réserve d’une évolution du dispositif, les parcours de formation POEI visant la conclusion d’un contrat de travail temporaire.

 

 

Ces dispositions sont prises pour 2024. Elles seront applicables aux DRF (Demandes de Réservation de Financement) déposées auprès d’AKTO à partir du 2 janvier 2024 jusqu’au 31 décembre 2024. Le conseil d’administration se réserve la possibilité de faire évoluer ces dispositions dans le cadre du pilotage budgétaire dont il est garant.

 

Ces décisions sont une opportunité pour renforcer l’action en faveur du développement des compétences, des qualifications et de la sécurisation des parcours professionnels. Le FPETT encourage les ETT/ETTI à contacter leur conseiller-e AKTO pour être accompagnées dans leurs projets.

 

#engagé pour l’emploi

logo fpett


Fonds professionnel pour l’emploi
dans le travail temporaire