CONTRAT DE DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL INTERIMAIRE (CDPI)

  • Accueil
  • Contrat de developpement Professionnel Interimaire (CDPI)

Le CDPI en un coup d’œil

Cette page présente les caractéristiques principales du Contrat d’Insertion Professionnelle Intérimaire. Pour plus d’informations, consultez notre page dispositifs CIPI CDPI.

Les objectifs du CDPI

 

. Permettre à un salarié intérimaire, peu ou pas qualifié, d’accéder à un premier niveau de qualification ou à une qualification différente, voire complémentaire en vue de développer ses opportunités d’emploi.
. Répondre aux problématiques de besoins en emploi sur les territoires en diversifiant les recrutements.

Les différentes étapes du CDPI

Les caractéristiques du CDPI

PUBLIC ÉLIGIBLE

Le CDPI est réservé aux salariés intérimaires ou CDII intérimaires justifiant d’une ancienneté de 150h au moins dans la branche, au cours des 12 derniers mois. 

D’autres publics sont éligibles sans condition d’ancienneté, comme par exemple : 

  • Les publics accompagnés par les ETTI 
  • Les personnes sans activité professionnelle depuis au moins 1 an 
  • Les bénéficiaires d’une protection internationale 

Pour consulter l’ensemble des publics éligibles au CDPI, consulter notre rubrique dédiée

FORMATION EN ORGANISME DE FORMATION

Durée : de 140h à 525 h 

Contrat : contrat de mission-Formation 

Rémunération :  la rémunération versée au salarié intérimaire durant la période de formation correspond au salaire de sa dernière mission ou est au moins égale au SMIC à défaut de mission dans les douze derniers mois.

MISSION

Durée : L’ETT s’engage à proposer au salarié intérimaire une ou plusieurs missions d’une durée totale au moins égale au tiers de la durée de la formation, dans les 3 mois suivant la fin de formation. La mission doit être en lien avec la formation suivie

Contrat : le salarié intérimaire est titulaire d’un contrat de mission

Rémunération : le salarié est rémunéré conformément aux principes du salaire de référence dans l’entreprise utilisatrice.

VALIDATION 

Le CDPI doit permettre de valider 

  • Un titre ou un diplôme inscrit au RNCP
  • Un CQP/CQPI 
  • Une qualification reconnue en référence à une convention collective de Branche 
  • Une certification enregistrée au répertoire spécifique CLEA, DCL (Diplôme de Compétences en Langues étrangères  –  Français professionnel de 1er niveau – FLE) 
FINANCEMENT

Financement sur la base d’un forfait pour chaque heure de formation attestée par stagiaire.

Forfait classique: 18€/h/stagiaire 

Forfait « programmes nationaux »: 27€/h/stagiaire + 80% du reste à charge

Forfait « jeunes de moins de 26 ans non suivis par la mission locale: 18€/h/stagiaire + 30% du reste à charge

(DRF déposées entre le 1ier janvier et 31 décembre 2024)

Le surcoût (qui correspond à la partie des frais qui n’est pas couverte par le forfait) pourra être financé sur le budget 0,77% FPETT ou Investissement Formation AKTO.

LE SAVIEZ-VOUS ?

ll est possible d’articuler successivement plusieurs dispositifs de formation dans le cadre d’une montée en compétence progressive, pour l’acquisition de connaissances complémentaires au premier projet de formation ou même dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

 

Les logiques de suite de parcours sont encouragées par les partenaires sociaux, afin d’accompagner, sur la durée et de manière itérative, la montée en compétences et en qualification des salariés intérimaires.

CDPI : APERÇU DE LA PROCÉDURE ADMINISTRATIVE

logo fpett


Fonds professionnel pour l’emploi
dans le travail temporaire