Accueil > Le FSPI > Mettre en oeuvre le diagnostic
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Mettre en oeuvre le diagnostic

 

Réalisation de diagnostic dans le cadre du FSPI*

L’accord du 10 juillet 2013 prévoit la réalisation de diagnostics avant la mise en œuvre de toute action d’accompagnement concourant à cet objectif. Ce diagnostic est obligatoire pour l'ensemble des salariés dès qu'ils se voient proposer un accompagnement.

Pourquoi réaliser un diagnostic ?

Le diagnostic doit permettre au salarié de faire le point sur ses compétences actuelles, ses souhaits d'évolution et les éventuels freins périphériques à l'emploi. Il sert à :

  • faire le point sur les expériences professionnelles et personnelles du salarié intérimaire
  • répérer ses acquis
  • réperer ses souhaits d'évolution et les éventuels freins périphériques
  • vous proposer des pistes de réfléxion pour le plan d'action lié à l'accompagnement

Comment mettre en oeuvre le diagnostic ?

Le diagnostic peut se dérouler en face à face, à distance ou mixer les deux modalité.
Il est réalisé par un prestataire externe ou par l'ETT conformément au cahier des charges validé par le conseil d'administration du FPETT.
Pour faciliter la mise en œuvre du diagnostic, le FPE TT vous propose l’intervention de consultants référencés sur l’ensemble du territoire (Alizés RH, Groupe EI, Groupe EI + Gaële Poirrier Conseil, Managir, Résolutions RH, Sodie, Vakom).

 

Des outils pour vous aider à mettre en oeuvre le diagnostic

Pour présenter les prestations FSPI à vos salariés intérimaires, le FPE TT met à votre disposition une vidéo :

Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo

Le FPE TT vous propose un module d'e-learning permettant au salarié intérimaire de se préparer à l'entretien de diagnostic :

Cliquez sur l'image pour accéder au module

*FSPI : dispositif en vigueur jusqu’au 28/11/2018 en application d’une décision non rétroactive du Conseil d’Etat annulant l’arrêté ministériel du 26 février 2014 portant extension de l’accord de branche du 10 juillet 2013 créant le CDI intérimaire et le FSPI.
Cette décision d’annulation du Conseil d'Etat ne remet pas en cause  les actions financées par le FPE TT au titre du FSPI avant le 28/11/2018, ni le CDI intérimaire prévu par le code du travail ( article L1251-58- 1 ; article L1251-58-2 du code du travail). 

Mots clés : FPE TT , FSPI
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
Mis à jour le 10/12/2018