Intensifier l’accompagnement au CEP en Nouvelle Aquitaine

Le FPETT, acteur paritaire de la branche du Travail Temporaire, et le CIBC 33 en sa qualité de d’opérateur du CEP, mandataire du groupement EVA, s’associent pour intensifier l’accompagnement au Conseil en Evolution professionnelle (CEP) au profit des salariés intérimaires de Nouvelle Aquitaine.

 

Les salariés intérimaires représentent plus de 70 500 Equivalents Temps Plein en Nouvelle Aquitaine. Ils sont particulièrement impactés par les différentes mutations à l’œuvre et les mobilités sectorielles se sont fortement accélérées depuis la crise COVID. Les emplois de 1ers niveaux de qualification ont peu recours à l’offre de service CEP alors même qu’ils sont en risque important de vulnérabilité face aux évolutions technologiques.

 

Le partenariat très opérationnel conclu ce 12 octobre entre le FPETT et le CIBC 33 (en sa qualité d’opérateur CEP) vise une plus forte mobilisation des accompagnements CEP par les salariés intérimaires de Nouvelle Aquitaine.

 

Des collaborations existent déjà entre le réseau EVA et le travail temporaire. Les axes de travail se sont renforcés sous l’impulsion de France Compétences avec la coanimation d’un premier webinaire national à destination des entreprises de travail temporaire. Cette animation visait 2 objectifs principaux :  intensifier le recours des salariés intérimaires au conseil en évolution professionnelle et renforcer les complémentarités entre l’accompagnement proposé par les agences d’emploi et l’accompagnement CEP.

 

Avec la signature de cette charte, le partenariat poursuit une orientation très opérationnelle. Il vise :

 

  • D’une part, un accès facilité à l’offre CEP pour tous les publics intérimaires et en particulier pour les salariés intérimaires victimes d’Accident du Travail/Maladie Professionnelle et les publics peu qualifiés
  • D’autre part la réalisation d’expérimentations et la mise en œuvre de processus opérationnels renouvelés dans un esprit « labo ».

 

Il s’agira ensuite de tirer les enseignements des expérimentations menées, de les exploiter avec l’objectif d’un conventionnement national avec France Compétences, permettant de participer à la réalisation d’un saut quantitatif des accompagnements réalisés sur l’ensemble des régions.

 

« La révolution technologique que nous traversons actuellement touche tous les secteurs d’activité et l’ensemble des métiers. Il est essentiel d’articuler nos interventions pour mieux accompagner les salariés intérimaires et faciliter leur accès à la formation », précise, Patrick Tuphé, Vice-Président du FPETT.

 

 

« Les partenaires sociaux de la branche du travail temporaire sont particulièrement attentifs à toutes formes d’innovation sociale contribuant à sécuriser l’emploi intérimaire. Ainsi, le partenariat envisagé avec France Compétences au titre de sa mission d’organisation du CEP actifs occupés en lien avec les opérateurs en charge sera un formidable levier pour renforcer l’accompagnement à l’évolution professionnelle ou à la reconversion professionnelle des salariés intérimaires. » Laurence Segura, Présidente du FPETT

logo fpett


Fonds professionnel pour l’emploi
dans le travail temporaire