Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Réussir le diagnostic FSPI en 3 étapes

Vous l’avez compris, la phase de diagnostic est essentielle pour pouvoir bénéficier des services du FSPI. Il s’agit maintenant de convaincre le salarié de son utilité, de l’aider à se préparer et de réaliser un diagnostic qui ait du sens pour vous et le salarié.

Le diagnostic est obligatoire pour l’ensemble des salariés si vous souhaitez leur proposer un accompagnement remboursable par le FSPI.
Ce diagnostic vous permet de :

  • Faire le point sur ses expériences professionnelles et personnelles
  • Repérer ses acquis
  • Repérer ses souhaits d’évolution professionnelle et les éventuels freins à son projet
  • Définir des pistes de réflexion pour le plan d’action lié à l’accompagnement

 1. Informez le salarié

Vous avez informé le salarié qu’il avait la possibilité de réaliser un diagnostic de sa situation (à noter : cette communication peut être réalisée sous n’importe quelle forme, et son coût peut être pris en charge par le FSPI), et vous aimeriez qu’il l’accepte pour améliorer son portefeuille de compétences et multiplier les opportunités de délégation. Mais il ne semble pas très intéressé, ou pas très convaincu.

Montrez-lui la vidéo réalisée par le FSPI. En 2mn30, elle présente simplement et de manière très didactique l’intérêt qu’il trouvera à réaliser le diagnostic.

Cliquez pour accéder à la vidéo

Vous pouvez également utiliser la vidéo pour une première information de vos collaborateurs sur le FSPI.

Profitez de ce moment d’échange pour inciter le salarié à ouvrir son compte CPF sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

2. Aidez le salarié à se préparer

Le salarié a accepté d’entrer dans le processus de diagnostic. Pour que le rendez-vous soit une réussite, il faut qu’il se prépare, qu’il sache quels thématiques seront abordées, et qu’il ait commencé à réfléchir aux éléments qu’il mettra en avant.
Proposez-lui le module « Se préparer à l’entretien de diagnostic ». En cinq minutes, il balaiera l’ensemble des sujets auxquels il doit réfléchir avant votre rencontre.
De votre côté, révisez vos fondamentaux avec le module « Réussir la mise en œuvre du FSPI » (accessible uniquement depuis E-Missions / rubrique FSPI / Vos outils), conçu spécialement pour vous, et qui vous permettra de bien appréhender les phases de diagnostic et d’accompagnement de vos salariés intérimaires, et vous donnera les clés pour bien mener un entretien de diagnostic.

 3. Réalisez le diagnostic

Pour réaliser le diagnostic, vous avez trois possibilités :

  • Vous le réalisez vous-même. Dans ce cas, il n’est pas remboursable par le FSPI. Pour professionnaliser vos équipes sur la démarche d’accompagnement des intérimaires dans le cadre du diagnostic FSPI, pensez au « Pack Permanents ». Renseignez-vous auprès de votre conseiller.
  • Vous le faites réaliser par un prestataire externe. Le FSPI vous rembourse alors la prestation, sous réserve qu’il respecte le cahier des charges
  • Plus simple : vous faites réaliser le diagnostic par un des prestataires que nous avons agréés. Dans ce cas, le prestataire s’occupe de tout, depuis la prise de rendez-vous avec le salarié jusqu’au règlement de la prestation, payée directement par nos services. Vous bénéficiez alors du tarif unique négocié par le FSPI et d’une garantie sur la qualité des diagnostics.

 

 

Article suivant >>

Mots clés : FPE TT , FSPI
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
21/09/2015

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer